Création d'un moule en Polyester

     

 

  Durée : NC
  Difficulté : 3/5

 

CREATION DU PREMIER DEMI MOULE

  J'ai pris mes précautions pour ma sécurité donc je m'entoure de tout ce dont j'ai besoin pour m'éviter des problèmes. Pour cela, j'ai besoin du matériel suivant : masque pour les gaz (trop nocifs), gants en latex, paire de lunettes de protection, local aéré. Les produits sont dangereux et nocifs et dégagent de la chaleur lorsqu'ils sont catalysés alors prudence !

Ensuite, cire d'abeille (celle qui sert pour faire briller les meubles en bois), du GELCOAT de moulage, du PMEC (durcisseur), de la résine, le durcisseur est également le même que pour le Gelcoat, de la fibre, j'ai pris du mat 300 grs, des pinceaux, de l'acétone pour nettoyer (ne pas utiliser ce produit ni les autres sans protection), de l'alcool polyvinylique. J'ai pris du polystyrène extrudé mais j'aurais mieux fait de prendre du mélaminé pour faire mon plan de joint.

Bon, au début, j'ai fait un peu le truc de travers mais comme je partais un peu à l'aveuglette, je m'explique. J'aurais mieux fais de faire le plan de joint placé sur la coque au lieu de cirer la coque puis de faire le plan de joint.
Conc, je part sur ce que j'ai réellement fait !

Application d'une couche de cire sur la coque qui va me servir de moule. Séchage pendant 8h00 puis lustrage.
On repart pour une autre couche de cire, puis 8h00 de séchage puis lustrage et ce pendant 6 fois.
Ensuite, une couche d'alcool polyvinylique, on laisse sécher (une nuit pour moi, le temps de laisser polymériser la chose). Donc, c'est là que je fais le plan de joint à partir du polystyrène (le mieux aurait été le mélaminé car les solvants malgré l'alcool ont pénétré sur le polystyrène (cf la photo plus bas).

Mais pour faire ce plan de joint, j'ai pris du papier, ciseau, scotch et j'ai suivi les courbes de la coque sur le plan de la délimitation des deux demi moules virtuels. Je reporte le papier sur le polystyrène et hop j'obtiens mon plan de joint. Je le place sur la coque et comme cela ne rentre pas pile poil, je prends de la pate à modeler et j'affine le contact (il en faut très peu et il faut arriver à ce que la pate à modeler soit au même niveau que le polystyrène, sinon après cela va faire un trou dans le moule). La pate à modeler peut être remplacée par de la plastiline mais j'en avais pas et pour le peu que je m'en suis servi...

Donc, je reprends un peu : application de la cire et alcool polyvinylique. Sur le plan de joint faut faire la même chose (cire plus alcool) sur une bande de 6 cm de largeur. Moi, je n'ai mis que l'alcool, c'est surement pour cela que des solvants sont allées bouffer le polystyrène, beurk... ps: la particularité de l'alcool polyvinylique permet un meilleur démoulage.


Création du demi moule

Après la cire et l'alcool, j'applique le Gelcoat et de son durcisseur PMEC (dose de 2,5% à 3%) même avec le froid qu'il a fait, j'aurais du moins dosé le PMEC car j'ai vu apparaître la résine prendre une apparence de gélatine alors là faut faire vite car c'est plus bon. Donc, Gelcoat, j'ai laisser sécher la nuit (j'aurais pu placer la fibre et la résine lorsque l'on sent au toucher que le Gelcoat est collant sans que celui-ci ne s'enlève du support) c'est ce que j'ai fait, la seconde fois pour l'autre demi moule, là j'ai attendu au moins 10 heures pour la fibre.

Je poursuis, le Gelcoat peut recevoir la fibre et sa résine dosée elle aussi à 2,5% de PMEC. j'ai précoupé la fibre car ça va très vite alors faut être prêt, pas le temps de flâner. Une couche de résine et hop la fibre par dessus. Avec le pinceau on fait coller la fibre et on applique la résine. une bonne dose mais sans trop. Soit on balance une seconde couche de fibre, et donc la résine, soit on attend pour plus tard, rebalancer de la fibre et de la résine. Pour faire plus simple dans mes explications, le premier demi moule a été fait en plusieurs fois : Gelcoat, le lendemain première couche de résine, le surlendemain, recouche de fibre. L'autre demi moule, application du Gelcoat, 10h00 après fibre et dans la foulée seconde couche de fibre. Plan de joint pour obtenir une bande assez large, c'est le plan de joint.

Le Gelcoat est mis au pinceau, je n'ai pas eu besoin de mettre d'acétone pour le diluer car il est assez liquide pour être fait au pinceau.

Application de la cire d'abeille sur la coque. J'ai mis une bonne couche et j'ai laissé sécher 8h00 pour passer au lustrage et repartir pour une application de couche de cire supplémentaire. Au final 6 couches de cire !!
 

   

 

  Après avoir fabriqué le plan de joint à partir d'une plaque de polystyrène extrudé, j'ai mis de la pâte à modeler pour jointer la coque du plan de joint.  

   

 

  Les vis que l'on voit m'ont permis de fixer sur une cornière la coque, et de pouvoir travailler la coque plus facilement. Après la cire, j'ai complémenté le futur démoulage par l'application d'une couche d'alcool polyvinylique.  

   

 

  Application du Gelcoat et je laisse sécher 8h00. Le Gelcoat au touché est collant mais sans coller au doigt, ça à l'air d'être bon. On peut passer à l'application de la résine et de la fibre.  

     

 

  Ici on peut remarquer que sur le plan de joint il y a des espèces de bulles, il semble que le durcisseur ait attaqué le plan de joint mais ce n'est pas trop grave. Le mieux aurait été du mélaminé mais j'en n'avais pas.  

   

 

  Demain, je placerais la première couche de strate.
Maintenant que je viens de mettre la première couche de fibre, je mets des baguettes de soudure sans l'enrobé. Elles sont placées en reprenant les courbes de la coque et seconde couche de fibre.
 

     

 

  On aperçoit les baguettes et le mélaminé qui va rigidifier l'ensemble du plan de joint.  

   

 

  Là, je viens de passer la seconde couche de fibre ! La résine est bonne bien que j'ai un peu surdosé car je pense qu'il aurait été possible de mettre 2% de PMEC même avec ce froid de canard. Lorsque la résine commence à gélifier c'est pas bon alors je mets le gel de côté et je continue avec la résine "liquide". Le mieux, c'est évident, c'est de le mettre dans un endroit chauffé mais là, toute la nuit dans le garage, ça l'a fait aussi.  

   

 

  Maintenant, je vais attendre que cela sèche et après j'enlèverais le plan en extrudé pour partir sur le nouveau plan joint fait par le Gelcoat !

Voilà, le demi moule fini.
J'essayerai demain de démonter le plan de joint en polystyrène extrudé afin de passer à la suite des opérations...
 

   

 

  Ca va pas être une partie de plaisir de tout démonter, ça à l'air vachement dur.

Quoique après réflexion et c'est au pied du mur que...
Le plan en polystyrène c'est très bien enlevé.

Voilà le plan de joint en polystyrène extrudé enlevé, et juste en mettant un peu d'eau. Le truc fond comme neige au soleil.
Bon, là j'ai besoin d'enlever un peu le relief sur le plan de joint c'est surement du à une petite coulure avec le Gelcoat et le durcisseur. Je vais poncer pour obtenir un meilleur plat pour la suite des opérations, à savoir faire le même demi moule mais de l'autre côté.
 

       

     

 

  Voilà, je viens de nettoyer le plan de joint avec une petite disqueuse. C'est plat et lisse, rien de tel pour repartir à l'application de la cire et au final avec l'alcool.
Donc, je repars avec la cire sur la coque mais aussi sur le plan de joint.
 

   

 

 

CREATION DU SECOND DEMI MOULE

  Voilà, je viens de mettre le Gelcoat sur l'autre moitié, j'attends que cela sèche et dans l'après midi, je pense mettre la première couche de résine.  

   

 

  Voilà, les 2 couches sont faites, j'attends demain pour voir la suite !
Demain soir surement le démoulage car je pense qu'il faut attendre au moins 24h pour envisager de démouler le tout.
Je pensais mettre des rondelles sur le plan de joint du second demi moule pour centrer le tout mais finalement, je l'ai pas fait.
J'ai rajoué les plaques de mélaminé pour renforcer le plan.
 

     

   

 

  Bon, alors je suis pas mécontent de mon travail !!

Là, j'ai enlevé le maximum de résine qui débordait avec le bout d'une scie à métaux maintenue par un manche. j'ai percé pour mettre des vis qui serviront à maintenir le moule fermé.
 

     

 

  Ensuite, j'ai commencé le démoulage d'un côté, puis de l'autre. C'est très bien venu.
Merci la cire d'abeille et l'alcool polyvinylique. J'ai aussi placé quelques coins en plastique pour me permettre un bon démoulage.

Là, on voit la coque d'origine et son moule :
 

     

     

 

  Là, les demi moules ouverts :  

     

 

  Les quelques imperfections vont êtres supprimées pour créer la coque.
On peut apercevoir deux vis sur le demi moule de droite, elles m'ont servi à maintenir la coque fixée sur un mât pour pouvoir la travailler. J'ai enlevé les vis et je vais combler les trous pour avoir le moule clean.

Proportions :
Pour une couche de Gelcoat ou pour une couche de fibre, j'ai pesé 140grs de Gelcoat, même chose pour la résine avec 2,5% de PMEC.


A suivre... pour la coque issue du moule
 

 

  Après le moule, faut passer à la coque. Donc pour cela nous avons besoin du moule !
Mais le moule, je dois essayer d'avoir un intérieur le plus clean possible, alors je passe une fine couche de Gelcoat sur l'empreinte de l'aigle que j'avais sur le cul de la selle et après séchage, je passe un peu de mastic de carrossier... j'oublies pas de poncer.
Le moule est en deux parties donc, je ferme l'extérieur par les vis-écrou et à l'intérieur, je mets une fine couche de mastic acrylique (et pas de la silicone) le long du plan de joint pour qu'il n'y ai pas coupure entre chaque demi moule.
Tout est jointé.
 

   

 

  J'ai ciré la coque 6 fois et lustré entre chaque passe. Puis, une couche d'alcool polyvinylique !  

   

 

  Voici les différents produits que j'ai utilisés pour passer la couche de Gelcoat (balance, Gelcoat et son durcisseur)  

   

 

  Et une couche assez épaisse de Gelcoat dosée à 2% de PMEC  

   

 

  Je laisse sécher. Je mets 3 couches de mat 300 grs avec sa résine  

     

 

  Je laisse sécher toute la nuit.
Ne sachant pas si la rigidité sera bonne, j'ai rajouté du Roving 300 grs pour finir par dessus avec du mat 100 grs.

Là, c'est avant la résine :
 

   

 

  Là, c'est le sandwich fini !!!  

     

 

  C'est tout bon, la coque est brut de décoffrage, il me reste à la fignoler !!
Pour cela rien ne vaut une lame de scie à métaux pour enlever le trop et une bonne Dremel pour fignoler, c'est nickel c'est appareil
 

     

     

  Voilà, la coque de S1 faite et donc c'est valable (je pense sans me tromper) pour tout autre type de coque  

 

  Et puisqu'il faut une suite, poursuivons, au tour de la selle maintenant !
Alors, j'ai commencé par scotcher l'endroit où je vais résiner !
 

   

 

  Je coule la première couche de résine, toujours dans les mêmes proportions que pour la coque, à savoir 2% de PMEC pour la résine  

   

 

  Une plaque en alu travaillé en "S" droit va me servir une fois résiné à plaquer et à maintenir la selle sous un plat fixe de la boucle. Pour solidariser le tout, je mets une rondelle avec un écrou moulé dans le fond de selle. Ainsi je pourrais passer une vis qui maintiendra la selle, la coque à la boucle de la coque via la plaque en alu (vous me suivez...?!).  

     

 

  Donc là, on voit le dessous de la selle avec la pièce en "S" .
J'en ai profité pour placer des morceaux de plat de bois afin de rigidifier le tout.
 

   

 

  Là, on voit la selle en cours de fabrication qui sera finie en skaï noir ! La mousse est celle d'un siège de voiture donc le mieux est de pouvoir en récupérer d'une voiture à la casse.  

     

  Le skaï est collé à la colle néoprène  

 

 

  Voilà, au final on obtient ça :  

     

 

  Et une fois le tout peint aux couleurs de la moto, voici le résultat :  

     

   

 

 

  Un grand merci à XJR34 pour ce reportage très complet !!
Si vous avez des questions concernant cette fabrication, n'hésitez pas à venir les poser sur le Forum
 

 

  Quitter